Un ami nous a quitté

 

Werner Roth                                                                                                                     

Personne n’a pensé que Werner ne reviendrait plus de son séjour à l’hôpital de Münsterlingen, lui-même aussi! Il y est décédé le 7 février 2017 des suites d’une opération apparemment de routine.

Le 1er mai 1963, jour de son 20ème anniversaire, il racheta le Spalinger S-19 HB-225 du groupe de vol à voile ’’Cumulus’’ de Frauenfeld où il avait appris à voler. Une somme de Fr. 50.- avait ainsi permis d’éviter la fin habituelle par le bûcher. Ceci fût le début de la passion de Werner pour le vol à voile ancien. En seulement 60 jours (nuits?) Werner restaura soigneusement sa précieuse acquisition, il était menuisier de profession.

Dès les premières années du Vintage Glider Club (VGC) – celui-ci fût fondé en 1973 en Angleterre – il participa aux Rallyes internationaux avec son S-19 et devint, avec son frère Hugo, membre du Club en 1976.

Qui se souvient de l’auto postale de „Chäsli“, laquelle fût reprise plus tard par „Fips“ (Hans Rothenbühler)? Werner l’avait transformée en mobile-home dans lequel le S-19 trouvait aussi sa place avant de la vendre plus tard à „Chäsli“.

Lors de ses jeunes années Werner fût occupé partiellement à l’étranger, aussi au Ghana. Il y fonctionna durant son temps libre comme moniteur de vol à voile sur un Ka 7. Il y rencontra aussi Vreni sa femme qu’il épousa à leur retour en Suisse.

Sa famille ne resta pas épargnée par la maladie et la mort. La croyance profonde de Werner l’aida à surmonter les épreuves. „Nous faisons confiance à Dieu“, écrivit-t-il une fois, „car il ne se trompe pas“.

Werner appréciait de montrer les beautés du vol en planeur à ses connaissances et amis. Il arriva aussi qu’ils descendirent un peu pâles du planeur …..

Sa passion ne se limitait pas au vol mais aussi à la construction et à la restauration de vieux planeurs.

Dans sa „Caverne“ à Weinfelden, un local relativement petit en forme de tunnel et sans fenêtres, il travaillait à ses planeurs en compagnie de son frère et de ses amis. Ainsi le Spyr V HB-369 fût retiré de son état désolant et remis en vol moyennant de longues années de travail. Le rêve de restaurer un Kranich II se réalisa avec l’acquisition et la révision du HB-475. Ensuite suivi le Rhönlerche HB-1245.

Vers la fin de l’année 2011 le Rhönlerche fût vendu. En vue de garder suffisamment d’occasions de voler en Oldtimer, Werner déposa sa demande d’adhésion à l’Oldtimer Club de Schänis (OCS). Il y fût bien sûr accueilli à bras ouverts.

Werner releva son dernier challenge en acceptant de restaurer le Zögling AéCS HB-429 de la Fondation suisse de l’histoire du vol à voile. Il ne le verra malheureusement plus voler.

Je voudrais volontiers parler davantage de son action au sein du comité de l’OSV, sur sa simplicité, sur sa sensibilité et son immense disponibilité. Il fût aussi présent bénévolement en dehors de la scène des Oldtimers, dans le domaine public et au sein d’organisations de bienfaisance.

Un véritable ami nous a quittés. Il restera toujours au milieu de nos meilleurs souvenirs.

Werner Rüegg

17. 4. 2017